Affameurs

Publié le par Claude Léa Schneider

Dessin de BOX, 2014.

Journal d'Alsace et de Lorraine, "Ça va déjà mieux mais ..."

Chronique de Jacques Schneider, 4 mars 1948.

Organiser la pénurie

  • "Il est inconcevable, a déclaré dans une allocution radiodiffusée, M. André Marie ministre de la Justice, que des profiteurs, se moquant de la gêne des salariés accroissent impunément leurs bénéfices personnels."
  • Et le Garde des Sceaux de poursuivre :
  • "Il s'agit de réprimer avec une rigueur exceptionnelle tous ceux qui s'enrichissent de la misère publique et qui, pour entasser encore et encore, n'hésiteraient pas à accroître la détresse de leurs concitoyens, à organiser la pénurie et à porter la responsabilité de troubles sociaux. Contre eux la répression doit être implacable."

Dessin de RASH BRAX.

Une loi contre les affameurs

  • On ne saurait mieux dire, et je suis persuadé que la majorité des Français sera d'accord avec M. André Marie.
  • Mais, - car il y a un mais-, le bon peuple de France en est encore à se demander si ces belles paroles ne resteront pas lettre morte.
  • Car, si mes souvenirs sont précis, il y a plus d'un an qu'a été votée une loi contre les affameurs.
  • Et elle n'a jamais été appliquée.
  • Alors ?
  • Eh bien oui. Goethe avait raison lorsqu'il écrivait : "Penser est facile. Agir est difficile. Agir suivant sa pensée est ce qu'il y a au monde de plus difficile."
  • On s'en aperçoit tous les jours.

par Jacques Schneider

Dessin de BOX.

... mais 3 jours plus tard :

Journal d'Alsace et de Lorraine, "Ça va déjà mieux mais ..."

Chronique de Jacques Schneider, 7 mars 1948.

Une loi enfin appliquée

  • De deux choses l'une :
  • Ou bien le ministre de la Justice est un fidèle lecteur du Journal d'Alsace et de Lorraine.
  • Ou bien nous sommes à la pointe de ce qui reste de bon sens en France :
  • Jeudi dernier je posais ici même la question de savoir quelles mesures le Garde des Sceaux se proposait de prendre contre "ceux qui s'enrichissent de la misère publique", et signalais que depuis plus d'un an une loi avait été votée contre les affameurs, loi qui n'avait jamais été appliquée.
  • Vendredi au Palais-Bourbon, M. André Marie, ministre de la Justice, répondait en ces termes à un interpellateur :
  • "Dans l'arsenal de lois contre les trafiquants figure celle votée naguère par le Parlement et dont le mérite revient à M. Yves Farge. La loi Farge va être appliquée. Je confirme que la procédure de la Cour d'Assises vaudra contre les trafiquants et fabricants de faux titres de rationnement".
  • Voilà qui est net.

Tickets de rationnement, 1948.

Nous autres Français sommes d'étranges gens

  • Nous ne sommes pas, à ce journal, des sanguinaires. Et nous ne demandons nullement le châtiment pour des individus qui peut-être inconsciemment par leurs agissements frauduleux ont été la cause de la mort de milliers d'enfants.
  • Nous pensons qu'une peine ferme de travaux forcés suffirait à limiter considérablement le nombre de leurs imitateurs et à nous débarrasser progressivement du marché noir.
  • Mais on nous permettra de regretter qu'il ait fallu attendre si longtemps pour que l'on se décide en haut lieu à appliquer des lois décisives.
  • Nous autres Français sommes d'étranges gens : nous ne pensons à notre salut que lorsque nous sommes à l'agonie.

par Jacques Schneider

Manifestation, Lausanne, 2012.

Et 60 ans plus tard (1948-2008) on affame des populations dans le monde entier en toute légalité !

"Face à la crise de 2008, les investisseurs se sont tournés vers les matières premières"

source : http://www.slate.fr/story/39483/goldman-sachs-provoque-crise-alimentaire

on lira aussi avec intérêt le blog d' Éric Toussaint, maître de conférences à l’université de Liège, ici : http://changera.blogspot.fr/2014/02/ces-banksters-speculateurs-qui-tuent.html

Ainsi que l'article du Monde :

http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/09/13/les-speculateurs-financiers-coupables-de-la-flambee-des-prix-des-aliments_1757951_3234.html

NB : sur André Marie (1897-1974), résistant, déporté à Buchenwald, et sa carrière politique, on peut consulter : https://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Marie

PS : merci à Hervé Pernette pour son aide à la recherche des mécanismes de déréglementation des matières premières agricoles.

Commenter cet article