Club Sandwich : politique-fiction ?

Publié le par Claude Léa Schneider

Club Sandwich : politique-fiction ?

Club Sandwich n°1, dimanche 11 septembre 2016. pour écouter l'émission entière sur Radio Cultures, c'est ici :

http://radio-cultures-dijon.com/wp-content/uploads/Club%20Sandwich%20-%2012%20septembre%202016.mp3

Voici ma Chronique personnelle :

Feuille de Salade

  • Cher Christophe, tu as bien raison d’appeler ton émission Club Sandwich, parce que, comme disait Woody Allen « Je ne crois pas à la vie après la vie, mais j’emporterai tout de même un sandwich. »
  • Et puisque que tu m’as donné une place dans ton Club, et je t’en remercie, je vais ouvrir mon Almanach à la lettre S.
  • S comme Septembre
  • S comme Sandwich dans lequel je ne ferai pas le jambon par conviction flexi-végétarienne,
  • Et je laisse le rôle du cornichon à qui veut le prendre.
  • Si tu veux bien, Christophe, je vais faire la feuille de Salade.
Club Sandwich : politique-fiction ?

S comme Suppression des trains de nuit

  • Donc S comme Salade de Saison, avec de la moutarde, parce qu’elle me monte souvent au nez. Et d’ailleurs à propos :
  • S comme SNCF et S comme Suppression, non, ne rêvez pas, la SNCF ne nous annonce par la suppression définitive de ses sandwiches au pain de mie blanchi au sulfate d’alumine, aussi candide qu’une chemisette de présidentiable à son université d’été,
  • Non la SNCF nous annonce, et c’est un vrai désastre, la suppression progressive des trains de nuit ! Si vous n’avez jamais fait un " voyage au bout de la nuit" à travers l’Europe, à 6 ou 7 dans un compartiment, bercé par le bruit du roulement et réveillé par les douaniers suisses, je le fais souvent et je vous assure : vous avez vraiment raté quelque chose.
  • À force de tout sous-traiter, la SNCF nous maltraite, mais "#BlameItOnRocard" !
79 places tout confort.
79 places tout confort.

Grosse économie pour la campagne 2017

  • Alors, si on veut vraiment des économies de transports, j’ai une très importante suggestion à proposer pour la campagne présidentielle.
  • On sait qu’Emmanuel Macron, pour remettre sa démission au chef de l’État, n’a pas pris de taxi, ni même le car, mais le bateau-bus de la RATP. Économie, économie !
  • Je suggère donc aux 51 candidats potentiels à l’élection présidentielle de 2017, qui prônent le rassemblement, de donner l’exemple et de louer un bus unique et commun pour tous leurs déplacements de campagne
  • Et comme il y a maintenant de grands autocars de tourisme très confortables à 79 places, et que Le Journal du Dimanche a recensé 74 postulants à la présidentielle, ça laisse encore 5 places pour des retardataires.
Fraises Tagada !
Fraises Tagada !

Tout bénef pour tout le monde !

  • Économie de l’argent du contribuable, de carburant, de staff, et de frais de campagne
  • Donc pas de dons en deniers douteux de dictateurs déchus
  • Ni de compte en Suisse mais : "#BlameItOnRocard" !
  • Simplification de la carte des meetings avec un circuit commun à tous les candidats, comme le Tour de France,
  • Interventions télé des candidats considérablement raccourcies à un flash quotidien de 3 minutes chacun, donc beaucoup moins de fatigue, ce qui rendra le vainqueur plus frais au moment de prendre ses fonctions à l’Élysée, surtout s’il est déjà d’un âge certain.
  • Caravane publicitaire du Tour électoral avec distribution de casquettes interchangeables, de vestes retournables et de fraises Tagada.
  • Mise à disposition d’une voiture-balai gratuite pour les derniers dans les sondages.
  • Survol de drones et retransmissions télé pour montrer les splendides paysages de nos jolies circonscriptions électorales, donc retombées touristiques assurées.
"Secrets d'isoloirs"
"Secrets d'isoloirs"

Nouvelle série de Stéphane Bern ?

  • Remplacement des commentateurs politiques par Stéphane Bern et sa série Secrets d’isoloirs, avec élection du Plus Beau Bureau de Vote de France,
  • Et pour tout candidat ou candidate qui aura abusé de tournures anaphoriques du style « moi Président », contrôle anti-dopage immédiat.
  • Le soir, à l’étape, devant les caméras : remise du maillot à pois du meilleur menteur et du maillot jaune à celui ou celle qui aura fait le moins de promesses électorales au km.
  • Intérêt certain des chaînes européennes et chute probable du taux d’abstention.
  • Ambiance très cool, style The Beatles Magical Mystery Tour, mais dans la campagne française et sans les drogues, quoique ..
  • Alors chers 79 candidats : ce bus vous attend ! Roll up !

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article