Gaspillage alimentaire

Publié le par Claude Léa Schneider

Gâchis dans une assiette.
Gâchis dans une assiette.

Un bémol dans le dièse #

  • Je ne dirais jamais assez à quel point je suis fière de faire partie du Club Sandwich, ce club de gens cultivés qui ne confondent pas :

  • Émile Zola avec gorgonzola
  • Bacon avec le bacon
  • Paganini avec un panini,
  • Mozart est là ! avec mozzarella
  • Et le vert Véronèse avec le jaune mayonnaise.
  • Et je me réjouis aujourd'hui de la présence de Sylvain et de son esprit sagace.
  • Comme dit Thierry, un ami commun, Sylvain aime bien parsemer ses messages de hashtag ou mot-dièse. Alors en son honneur, j'ouvre mon Almanach à la "lettre" hashtag #
  • Et ça tombe bien parce que je vais mettre un bémol dans le mot-dièse !
Vert Véronèse : détail du Repas chez Lévi,1573.
Vert Véronèse : détail du Repas chez Lévi,1573.

#CestLaCata

  • Comme vous le savez, depuis le 8 août dernier on a déjà épuisé une année de ressources de la planète et on vit à crédit alimentaire. #CestLaCata
  • À l'échelle de la planète, 1/3 des aliments produits pour la consommation humaine- soit plus d'un milliard de tonnes par an- est perdu ou gaspillé. Ce sont les pays riches qui gaspillent le plus : un Européen jette en moyenne 123kg de nourriture par an. Et comme nous tous, autour de cette table, nous n’entrons pas, bien sûr, dans cette statistique, ça vous laisse imaginer tout ce que jettent les autres ! Mais tout de même #MeaCulpa
Gaspillage alimentaire

#Dirladada

  • Ceux des générations qui nous ont précédés et élevés ne jetaient rien, et pour cause : ils avaient crevé la dalle pendant les guerres mondiales #Rutabaga
  • Pourtant, c’est vrai, il y a un siècle et demi, dans La Vie parisienne d’Offenbach, on chantait « Je veux m’en fourrer jusque-là », mais c’était le rêve d’une France à 80% rurale dont l’ordinaire était parfois sommaire #CestDuRata
  • Un siècle après, Les Bronzés de Patrice Leconte, découvraient l’abondance, la sur-consommation et les vacances-club et chantaient « Ya du soleil et des nanas, On va s’en fourrer jusque-là » #Dirladada.
Gaspillage alimentaire

#TulMangerasPas

  • Et la faute à ces petits-déjeuners buffet où on ne dit bonjour à personne et où l’on se sert à volonté, quitte à en laisser la moitié dans son verre ou sa tasse #CestMonKawa
  • Et que j’t’empile sur l’assiette croissants, tartines, gâteaux et confiture #TulMangerasPas
  • Et la faute à ces buffet-repas-service-compris-payés-d’avance-j’en-veux-pour ma-thune-tant-pis-pour-le-partage-et-la-convivialité ! #LeTarama, #Empanada, #JprendsDuFoieGras, #Carbonara, #LaMoussaka, #Chipolata, #LaPaella #LaSauceNantua #CaféLiégeois #CestDuNougat, #ToutChocolat, #CestPourLeChat ! #TeFousPasd’Moi !
Gaspillage alimentaire

Brunch des Halles

  • Cet été j’ai déjeuné 2 fois au Brunch des Halles. Certains diront que 25€ sans les vins, ce n’est pas à la portée de tous. Oui, c’est vrai. Mais la qualité y est, et la quantité aussi. Comprenez-moi : on ne reproche à personne de faire un repas très copieux et de "s’en fourrer jusque-là". Bien sûr que non ! Personnellement, je peux faire un repas uniquement de gâteaux. Entrée : tarte au citronmeringuée, plat : figue pâte d’amande crème pâtissière, dessert : éclair au cassis. #Ensuit’Zumba

Taxer les restes dans l'assiette ?

  • Mais on n’en laisse pas, quoi ! On se sert en proportion de ce qu’on peut manger et on finit son assiette. Ce sont les jeunes enfants qui, comme disait ma grand-mère, ont les yeux plus grands que le ventre.
  • Il y a déjà des restaurateurs en France et un peu partout en Europe qui taxent les restes dans l’assiette. C’est sans doute un peu radical. Mais c’est pour faire prendre conscience que la nourriture ne doit pas finir à la poubelle.
Gaspillage de pain.
Gaspillage de pain.

#FautChangerça !

  • C’est ce qui a gâché mon plaisir au Brunch des Halles. C’était présenté sous forme de buffets. On était servi. Mais pas pour tous les plats. J’ai vu trop de verrines à peine entamées, de tranches de viande délaissées, de desserts à demi grignotés, et de morceaux de pain abandonnés.
  • Et quand, à la fin des trois services, sur les coups de 15h sont arrivés des gens pour qui 25 € c’est une somme, qui regardaient s’il n’y aurait pas pour eux, un petit quelque chose, et qui voyaient tous ces restes accumulés dans les assiettes sales, eh ben j’ai eu honte !
  • Parce que ça veut dire J’me sers, j’me fiche des autres, #TenAurasPas
  • Alors s’il vous plait, l’année prochaine, organisateurs et restaurateurs, refaites le Brunch des Halles, mais trouvez un système pour que les gens ne gaspillent pas toute cette excellente nourriture. #FautChangerça !
Gaspillage alimentaire
  • C'était ma Feuille de salade dans le Club Sandwich du dimanche 18 septembre 2016, animé par Christophe, avec Sylvain, Florian, Édouard et moi-même.
  • Le podcast complet et de bonne humeur est ci-dessous :

http://radio-cultures-dijon.com/wp-content/uploads/Club%20sandwich%20-%2018%20septembre%202016.mp3

  • A bientôt !
Gaspillage alimentaire

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article