Europe-Pénélope

Publié le par Claude Léa Schneider

Europe-PénélopeEurope-Pénélope
Pénélope à son métier – Vase (440 av. JC)
Pénélope à son métier – Vase (440 av. JC)
Vous avez raté le Club Sandwich d'hier midi ? Retrouvez ici ma chronique et le podcast complet de l'émission du dimanche 2 octobre.

Dérogez, dérogez ...

  • Oui, Christophe, merci de me donner l’occasion d’ouvrir une page du nouveau calendrier du jardinage européen, der neue Kalender of the European gardening, je le dis aussi en anglo-allemand, pour sceller les liens d’amitié indéfectible entre Monsanto et Bayer.
  • Cette page va vous aider à survivre dans cette Europe qui se prend pour Pénélope, puisque, jugez plutôt :
  • Cet été, pendant qu’on était sur la plage, occupé à manger des fraises Tagada, la Commission européenne, telle Pénélope qui défaisait la nuit la toile qu’elle avait tissée le jour, a préparé des dérogations pour rendre caduques ses propres lois, celles qu’elle avait elle-même votées, sa propre interdiction d’utiliser certains herbicides et autres produits phytosanitaires reconnus cancérogènes !
On voudrait nous faire croire ...
On voudrait nous faire croire ...

On voudrait nous faire croire

  • Parce qu’on voudrait nous faire croire que ces mêmes produits, classés toxiques en 2009 ne le sont plus en 2016, d’où ces dérogations préparées en douce pour avoir le droit de les utiliser, au nom de la santé des plantes !
  • Alors que, comme te l’a déjà recommandé notre new almanach au printemps :
  • Si tu tiens à tes patates, ne mets pas de glyphosate.
  • Et pendant la préparation de ces dérogations, personne n’a bronché. Surtout pas la France. Seule la Suède s’est opposée.
  • On sait que le réchauffement climatique est cause d’intempéries inhabituelles. Il y en a eu d’importantes cet été en Alsace et les champs de choux à choucroute ont souffert des inondations puis de la sécheresse, compromettant la prochaine récolte.
  • Sera-t-on à l’avenir obligé d’asperger de produits phytosanitaires les choux à choucroute pour les rendre résistants à ces bouleversements ?
  • Alors là, j’incite tous les choux à choucroute qui nous écoutent- et je sais que le dimanche ils sont particulièrement nombreux- à tweeter à la Commission européenne, un message de protestation signalant qu’ils préfèrent les intempéries à un traitement cancérogène.
Une belle choucroute !
Une belle choucroute !

Une arme : semer le doute dans les esprits.

  • Mais on voudrait nous faire croire qu’il est « improbable » que le glyphosate et autres dérivés présentent des dangers pour l’homme et l’environnement
  • On voudrait nous faire croire une chose et son contraire, la Commission européenne vote une chose et son contraire, et tout ça n’a qu’un but :
  • semer le doute dans nos esprits, avec de vraies expertises honnêtes, démenties par de fausses expertises malhonnêtes, comme l’a remarquablement montré Élise Lucet dans un récent Cash Investigation à propos de l’utilisation de sels nitrités dans la charcuterie, méthode du doute des expertises contradictoires aux arguments fallacieux, déjà bien rodée par l’industrie du tabac, comme le montre avec humour l’excellent film Thank You for Smoking de Jason Reitman.
  • Des patates au glyphosate, de la charcuterie nitritée et des choux traités,
  • ça nous prépare une belle choucroute !
Une arme : le doute.
Une arme : le doute.

Alors Europe, tu te prends pour Pénélope ?

Tes décisions contradictoires se télescopent,

« La santé des plantes » c’est quoi cet argument, plat comme une escalope ?

Tu es vendue à la chimie interlope

De Monsanto, de Bayer ou de Winthrop

Qui trafiquent les isotopes.

Et les vraies décisions achoppent.

Montre-toi courageuse Europe !

Les dégâts sur la nature ? tu veux qu’on te les montre en cinémascope ?

Parce que qu’est-ce qui écope ?

C’est nous, c’est le biotope !

Tout gorgé de Roundup !

Et pendant que tu joues à l’oscilloscope,

Les prétendants populistes te courtisent et se développent

Tu ne les connais ? ou tu veux leur trombinoscope ?

Tu fais vraiment de la provoc, Europe,

Et quand je dis provoc, c’est une apocope !

Franchement Europe, je t’aime, mais tu me rends misanthrope !

Où est le temps des philosophes du café Procope ?

Et toi qui nous écoutes, pose ta clope et lève ta chope,

Ne te laisse pas tromper par le cheval de Troie du doute qui galope

Aussi vite que RoboCop,

Et saute sur toi comme le lion sur l’antilope.

C’est pourquoi l’almanach du jour à ta perplexité dit : stop !

Et te donne ce conseil philanthrope :

"Quand vient le temps de la choucroute,
Te laisse pas gagner par le doute."

http://radio-cultures-dijon.com/wp-content/uploads/Club%20Sandwich%20-%202%20octobre%20-%20100%20FM.mp3

Publié dans Chroniques

Commenter cet article