Roi du Marketing

Publié le par Claude Léa Schneider

Retrouvez ici votre Club Sandwich du dimanche 23 octobre 2016

Retrouvez ici votre Club Sandwich du dimanche 23 octobre 2016

Comme d'habitude, retrouvez  en fin d'article le podcast complet du Club Sandwich du 23 octobre, avec Christophe, Tristan, Sylvain, Edouard et ma fraise Tagada qui vous propose une chronique  théâtrale et en alexandrins, mais oui !

  • La scène se passe dans une bourgade de 9999 habitants, à une époque où Les Inconnus, au nombre de 3, avaient du génie, c’est-à-dire il y a un certain temps.
  • L’argument est une histoire vraie : Mme Mardi veut, dans la petite ville rurale où elle travaille, acheter au supermarché des yaourts au citron, et à la parfumerie son parfum de marque, comme elle en a l’habitude.
  • Ne les trouvant plus, elle s’informe et elle apprend :
  • d’une part,que les yaourts au citron ne font pas suffisamment partie des habitudes de consommation des zones  rurales, et que donc il n’y en aura plus !
  • et que d’autre part, les parfums de cette marque ne seront désormais plus disponibles dans les villes de moins de 10 000 habitants, pour des raisons d’image et de marketing.
  • Sur ce thème, je vous propose un mix de Cyrano, de l’Opéra de 4’sous et l’actualité sociopolitique ! On en discute après si vous voulez.

Personnages : Mme Mardi,   Roi du Marketing,   Duc de Niche,   Baron de Masse et  Déesse Égalité

  • Prologue : Roi du Marketing

Je suis le roi, je suis roi  du marketing !

Que j’aime, que j’aime, quand l’tiroir-caisse fait  « cling » !

Je coupe et je segmente du haut de mon building,

Je vous vends de l’espoir en crédit revolving.

  • Scène : Mme Mardi,  Duc de Niche,  Baron de Masse

Mme Mardi

Les yaourts au citron ne sont pas populaires !!!

Peut-on me dire pourquoi et quels sont les critères ?

Duc de Niche

Nous découpons les goûts, de Berlin à Greenwich.

Les trop petites villes ne sont pas sur nos fiches.

On dit « segmentation » car le marché de niche,

Comme l’alexandrin, se coupe à l’hémistiche.

Les yaourts au citron, c’est un marché de niche !

Mme Mardi

Et les fraises Tagada, c’est pour les goss’ de riches ?

Duc de Niche

Vous le prenez de haut, mais de vous je me fiche,

La rentabilité est mon seul vrai fétiche.

Car les nouveaux marchés, c’est moi qui les déniche.

 Mme Mardi

Et si je préférais les yaourts à la fraise ?                                      

Baron de Masse

Les yaourts à la fraise, c’est du marché de masse.

Et le « marché de masse » rime avec « populace »

Il vous faut accepter la loi des grandes’ surfaces.

Mme Mardi

C’est un marché de masse !  Et pourquoi pas de classes ?

On est contingentés  comm’ les anciens bidasses. 

D’un côté  les ruraux,  les vieux à la ramasse,

Et de l’autr’ le gratin,  on me prend pour une quiche !

On m’oblige à manger comme chez les Angliches :

Vive le yaourt libre et le bon club sandwich !

Et quant à mon parfum, là vraiment ça me fâche,

Pourquoi je ne l’ai plus ? Il faut que je le sache !

Duc de Niche

Question de stratégie. Le luxe est une niche.

C’est un curseur social, quand un parfum s’affiche.

Baron de Masse

Dans  vot’ super marché -qu’est-ce qui vous embarrasse ?-

Vous trouverez sûrement  un’ sous-marque de masse,

Qui en zone rurale  votre parfum  remplace.

Mme Mardi

Ah vous croyez vraiment ? et la sous-marque cache

Les odeurs de lisier et de bouse de vache !

Puisqu’il en est ainsi,  eh bien moi je me casse

De la zone rurale et de ses grandes surfaces. !

Épilogue : Déesse Égalité et Roi  du marketing

Roi  du marketing

Je suis le roi, je suis roi  du marketing !

Que j’aime, que j’aime, quand l’tiroir-caisse fait  « cling » !

Je coupe et je segmente du haut de mon building,

Et je vous vends de l’espoir en crédit revolving.

                      Déesse Égalité

A ces propos le sang dans mes veines se glace :

Le peuple souverain n’est pas la populace.

On paiera cher un jour le mépris du prochain,

Des ruraux, des petits, des paumés sans destin

Et les plaisanteries sur les nains de jardin.

Segmentez, fragmentez, faites la sélection,

Creusez donc les écarts dans la population,

Par les lois du commerce, divisez la nation !

On l’a déjà senti lors des municipales :

Attention, attention aux sanctions nationales !

Roi  du marketing

Je rest’ le roi, je rest’ le roi  du marketing !

Je gouverne les États du haut de mes holdings

Maint’nant sur vos applis, je vous fais du forcing

Il vous d’vient impossible de faire du zapping

Mes algorithmes rythment vos vies et le standing !

                                Rideau

                                

                                          

ça vous a plu ? Oui ? non ? pas du tout ? N'hésitez pas à laisser vos commentaires.

Le podcast complet, c'est ici !

http://radio-cultures-dijon.com/wp-content/uploads/Club%20sandwich%20-%2023%20octobre%202016.mp3

A bientôt !

 

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article