Viola Montenot

Publié le par Claude Léa Schneider

Affiche de l'exposition.

Affiche de l'exposition.

Viola Montenot

Viola Montenot, Migrations : à voir absolument !

Vous n'êtes pas encore allé/e voir l'exposition des dernières œuvres de Viola Montenot à la Galerie La Source à Fontaine lès Dijon ? Courez-y, c'est jusqu'au 23 octobre seulement.

Vous n'avez pas pu écouter l'interview qu'elle m'a accordée lundi dernier pour Radio Cultures Dijon ? Vous trouverez le podcast à la fin de cet article qui est un complément de l'interview. Les citations sont extraites du récit autobiographique de son parcours.

Musique tahitienne, sarment de vigne, biographie de Camille Claudel par Anne Delbée : 3 objets-fétiches de Viola Montenot.
Musique tahitienne, sarment de vigne, biographie de Camille Claudel par Anne Delbée : 3 objets-fétiches de Viola Montenot.

On l'écouterait pendant des heures...

Car ça a été bien difficile de se contraindre à 40 mn d'émission, alors qu'on l'écouterait pendant des heures nous raconter sa vie, ses voyages, ses rencontres ..."chaque nouvelle situation étant source de nouvelles images", écrit-elle, et occasion de nombreuses expositions : Papeete, Paris, Metz, Nancy, Pont-Aven, Strasbourg, Avignon, Genève, Rome, Bratislava, Mannheim, Mayence, et beaucoup d'autres ...

Et on voudrait voir tous ses tableaux !

Viola Montenot m'a montré beaucoup de photos de tableaux et sculptures qu'elle n'a plus, dispersés - et c'est tant mieux- dans des collections privées.

Mais quel bonheur ce serait de voir un jour l'ensemble de l’œuvre de Viola Montenot rassemblé pour un temps en un même lieu d'exposition !

Viola Montenot, "Pliés et liés", acryl/toile.

Viola Montenot, "Pliés et liés", acryl/toile.

"Avec les mots", "La plume", acryl/toile, encre blanche.
"Avec les mots", "La plume", acryl/toile, encre blanche.

De Martin (Slovaquie) à la Bourgogne

Viola Montenot est née à Martin, avant la chute du Mur de Berlin dans l'ex-Tchécoslovaquie (aujourd'hui Slovaquie) où elle a fait des études d'art et de pédagogie. Puis, grâce à l'amour, elle a pu fuir en France peu après l'entrée des chars à Prague en août 1968, et elle a trouvé une seconde patrie en Bourgogne, mais restera longtemps poursuivie par les tracasseries administratives dont on accable les migrants, surtout venant de l'autre côté du Rideau de fer.

Mais son caractère résilient transforme en art tous les aléas de l'exil et de la vie.

"Le Chemin" (acryl/toile), ou le parcours kafkaïen du migrant.
"Le Chemin" (acryl/toile), ou le parcours kafkaïen du migrant.

Quatre ans en Polynésie

"Chaque nouvelle situation est source de nouvelles images" : à peine arrivée, très jeune encore, elle obtient le 1er prix du Salon de Nolay, et depuis elle n'a jamais cessé de créer.

"Le séjour en Polynésie (années 1986-90) m'a profondément marquée. La lumière et les couleurs bien sûr, mais surtout le rythme de la vie polynésienne, les attitudes, les gens et leurs histoires m'ont donné l'opportunité d'explorer d'autres cheminements artistiques."

Exposition "En basse altitude", Conseil régional de Bourgogne, 2004.
Exposition "En basse altitude", Conseil régional de Bourgogne, 2004.

Un univers à nul autre pareil

C'est en peignant, du haut de la galerie d'un temple, des Polynésiennes à l'office religieux, portant des chapeaux immaculés, que Viola Montenot trouve son style si caractéristique : corps puissants mais enfermés, absence de paysage, magie des tons bruns, vues en plongée.

Carte du vignoble slovaque. Pour Viola Montenot, le sarment de vigne:fil conducteur entre la Slovaquie et la Bourgogne.
Carte du vignoble slovaque. Pour Viola Montenot, le sarment de vigne:fil conducteur entre la Slovaquie et la Bourgogne.

Retour vers les racines

"A partir des années 90, la Slovaquie jusqu'alors interdite me fut réouverte. La chute du mur de Berlin m'a offert l'opportunité de retrouver la culture et les richesses créatrices à l'origine de mon "bagage" culturel. Les paysannes-peintres, les bergers-sculpteurs, significatifs représentants de l'art brut, savaient prolonger la vie des objets usuels, en leur offrant la beauté d'un objet d'art. Cette part culturelle m'a inspirée. Le besoin de la raconter, de l'explorer, est alors devenu indispensable."

Viola Montenot, peinture et collage sur douelles de tonneau et sur terre cuite.Viola Montenot, peinture et collage sur douelles de tonneau et sur terre cuite.

Viola Montenot, peinture et collage sur douelles de tonneau et sur terre cuite.

"Possibilité de fuite", "Verrouillés", "Les demeures improbables" ... les sculptures de Viola Montenot sont un chant d'exil."Possibilité de fuite", "Verrouillés", "Les demeures improbables" ... les sculptures de Viola Montenot sont un chant d'exil."Possibilité de fuite", "Verrouillés", "Les demeures improbables" ... les sculptures de Viola Montenot sont un chant d'exil.

"Possibilité de fuite", "Verrouillés", "Les demeures improbables" ... les sculptures de Viola Montenot sont un chant d'exil.

Ne sommes-nous pas tous en partance ?

Les titres des tableaux, des sculptures et des salles de l'exposition montrent la proximité charnelle de Viola Montenot avec l'exilé, le migrant qui ne sait pour où partir, qui attend dans la peur la confrontation avec "ceux d'ailleurs", qui se demande si son voyage est sans retour et s'il retrouvera ses racines.

Mais pas seulement. Car, comme l'écrit si bien Claude Martel :

"Les êtres toujours en partance qui peuplent les tableaux de Viola sont autant de symboles de la quête du créateur à la recherche de sa propre fonction et de son propre rôle. Ils traversent son univers pictural enfouis à tout jamais dans le tourbillon du temps et les méandres du souvenir, peut-être à la recherche d’un bonheur passé ?"

 Quatre livres que je vous recommande : Dany Laferrière cet autre exilé, le récit incroyable recueilli par Fabio Geda, et très clair ouvrage de sciences politiques de C.W.de Wenden.
 Quatre livres que je vous recommande : Dany Laferrière cet autre exilé, le récit incroyable recueilli par Fabio Geda, et très clair ouvrage de sciences politiques de C.W.de Wenden.
 Quatre livres que je vous recommande : Dany Laferrière cet autre exilé, le récit incroyable recueilli par Fabio Geda, et très clair ouvrage de sciences politiques de C.W.de Wenden.
 Quatre livres que je vous recommande : Dany Laferrière cet autre exilé, le récit incroyable recueilli par Fabio Geda, et très clair ouvrage de sciences politiques de C.W.de Wenden.

Quatre livres que je vous recommande : Dany Laferrière cet autre exilé, le récit incroyable recueilli par Fabio Geda, et très clair ouvrage de sciences politiques de C.W.de Wenden.

Paul Gauguin, D'où venons-nous ? Que sommes-nous ? Où allons-nous ? 1897.
Paul Gauguin, D'où venons-nous ? Que sommes-nous ? Où allons-nous ? 1897.

Ci-dessus, le tableau de Gauguin (1897), considéré comme son testament pictural, dont les interrogations nous ont servi de fil conducteur tout au long de l'interview.

Interview dont le podcast est ici : http://radio-cultures-dijon.com/wp-content/uploads/Le%20mot%20sur%20la%20main%20-%20Viola%20Montenot%20Peintre%20sculpteur%20-%20%203%20octobre.mp3

Et pour terminer en musique sur des chants "Himene" du gospel polynésien, chers à Viola, c'est ci-dessous.

Merci à Claude Martel, directrice de la galerie La Source, à Fontaine-lès-Dijon, pour son accueil et sa précieuse collaboration.

Bonne visite de l'expo, bonne lecture et bonne écoute !
Le Mot sur la Main, c'est une émission de Radio Cultures Dijon, le lundi à 19h.

Le Mot sur la Main, c'est une émission de Radio Cultures Dijon, le lundi à 19h.

Publié dans Le Mot sur la Main

Commenter cet article