Manger des insectes?

Publié le par Claude Léa Schneider

Manger des insectes?

Vous avez déjà mangé des insectes ? Oui ? Non ? Pas encore ?

Il se pourrait bien que vous en ayez déjà mangé sans le savoir ! D’ailleurs il y a déjà 2 milliards et demi de personnes qui en mangent, et qui en ont toujours mangé, comme vous, vous mangez des crevettes. Et si c’était l’avenir pour nourrir 9 milliards d‘individus dans 30 ans ?

C'est le sujet du 45ème n° du Mot sur la Main qui reçoit Stécie Girardin, gérante de la Société Grain de Cassis, rue Rameau à Dijon, une épicerie fine qui commercialise  des insectes comestibleset, par téléphone Raphaëlle Browaeys, responsable de communication de la  Société Jimini’s,  une start up, basée en région parisienne, qui vend des insectes comestibles 100% européens depuis tout juste 4 ans et qui ne cesse de se développer.

Et en 2ème partie d'émission, une dégustation d'insectes en direct avec tous les volontaires présents dans le studio !

Mais auparavant on regarde quelques chiffres : (cliquez sur les flèches pour faire défiler le diaporama)

Documents Jimini's
Documents Jimini's
Documents Jimini's
Documents Jimini's

Documents Jimini's

Vous  vous demandez : quel est aujourd'hui l'intérêt de manger des insectes, et qui plus est des insectes  européens en Europe ?

Voici quelques éléments de réponses :

  • Parce que c’est bon pour l’environnement :
  •  l'impact écologique est faible : les insectes  se nourrissent de sous-produits agricoles à peu près inutilisables
  • Nécessite peu de ressources et de place (élevage vertical)
  • 10kg nourriture produisent : 1kg de bœuf, 3kg de porc, 5kg de volaille, 9kg d’insectes
  • Leur croissance est  rapide et peu polluante
  • Actuellement, l’élevage occupe 50% des terres cultivables à la surface de la Terre
  • Si tout le monde sur terre devait manger comme nous en Europe de l'Ouest, c’est 4 planètes qu’il nous faudrait !
  • Les maladies qu’ils peuvent contracter ont peu de risque de se transmettre aux mammifères que nous sommes.
Manger des insectes?
  • Parce que c’est un problème de santé  et d’équilibre mondial :
  • Entre 1950 et 2000, pendant que la  population mondiale a doublé,  la  consommation de viande a quadruplé dans certains pays
  • 1 Américain du nord consomme 120kg viande/an
  • En Europe : autour de 83kg/pers/an ;
  • Sur le continent africain,  en moyenne 12kg/pers/an,  avec beaucoup de disparités
  • le but est de descendre en Europe à 45kg – réduire de moitié !
  • d’un côté : 3 milliards ne consomment jamais de viande car trop pauvres et sur ces 3 milliards, 850 millions ne mangent jamais à leur faim
  • c’est la course aux protéines !
  • Les autres tentatives pour produire des protéines ont échoué ou sont en bout de course.
Manger des insectes?

Les 400 millions de chiens et 200 millions de chats qui nous tiennent compagnie  mangent déjà des farines d’insectes dans leurs croquettes.

 

J’ai demandé à Raphaëlle Browaeys si les farines étaient les mêmes.

 

J'ai demandé à Stécie Girardin comment faire accepter aux Français et aux Européens de manger des insectes.

Ecoutez leurs réponses sur le podcast en fin d'article.

Manger des insectes?
  • Parce que manger des insectes c'est bon pour la santé :
  • Trop de dépenses mondiales de santé sont liées à l’obésité et aux maladies liées à la surconsommation de viande
  • Pays de l’OCDE : 46 % des personnes en surpoids
  • Insectes : très riches en protéines et en fer assimilable, minéraux, vitamines et fibres
  •  Parce que c’est certainement plus éthique :
  • Car il y a une plus grande prise de conscience des consommateurs de la souffrance animale dans les élevages industriels.
  • Le bien-être des insectes ne pose  peut-être pas les mêmes problèmes éthiques que pour les mammifères et les oiseaux car ils vivent naturellement en colonies denses : pas besoin d’anxiolytique …Encore que ?
Manger des insectes?
Ce roman, à l'origine d'un célèbre feuilleton TV, montre que la pomme de terre a mis également longtemps à s'imposer en France.

Ce roman, à l'origine d'un célèbre feuilleton TV, montre que la pomme de terre a mis également longtemps à s'imposer en France.

Publié dans Le Mot sur la Main

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article