Grève des mineurs : 1948-2017

Publié le par Claude Léa Schneider

 

Excellents documentaires hier soir, mardi 31 janvier 17, sur France 2.

Je ne peux m'empêcher de faire des rapprochements avec :

Chronique de Jacques Schneider,"ça va déjà mieux mais ..." Journal d'Alsace et de Lorraine, 19 février 1948, extraits :

On redoute des troubles pour un avenir approché. (...) Que se passe-t-il en effet ? Il se passe qu'après la mise en oeuvre du plan Mayer (sur le plan Mayer cf lien ci-dessous), une vague de spéculation a déferlé sur le pays et que les prix, notamment ceux des produits alimentaires ont monté en flèche.

Spéculation ? Oui; puisque ces denrées n'ont jamais été aussi abondantes, depuis de nombreuses années et que, de ce fait, on ne peut accuser la pénurie d'avoir provoqué la hausse.

Le gouvernement joue sa vie et  surtout celle de la monnaie dans la lutte qu'il a entreprise contre cette montée des prix.

S'il ne parvient pas à la juguler dans les jours prochains, alors la CGT va déclencher une campagne pour  obtenir un rajustement des salaires, campagne accompagnée de mouvements de grèves.

On devine ce que cela pourra  donner : Novembre en plus vaste. ( sur novembre 1947 cf lien ci-dessous)

Il appartient donc à nos hommes d'Etat de gagner cette course de vitesse contre les prix. (...)

Plan Mayer :

http://www.economie.gouv.fr/caef/rene-mayer

https://fr.wikipedia.org/wiki/1948_en_France

Grèves de novembre 1947 :

  https://fr.wikipedia.org/wiki/Gr%C3%A8ves_de_1947_en_France

Grévistes de chez Renault, Boulogne-Billancourt, 28 avril 1947.

Grévistes de chez Renault, Boulogne-Billancourt, 28 avril 1947.

Il avait vu juste ....

Chronique de Jacques Schneider,"ça va déjà mieux mais ..." Journal d'Alsace et de Lorraine, 14 mars 1948 :(sur le mode ironique ...)

Les grèves vont, paraît-il, être de nouveau à l'ordre du jour.

Déjà vingt mille mineurs ont cessé le travail dans le Nord.

Et la Métallurgie s'agite.

L'offensive de printemps se dessine. Mais on prévoit moins une grève généralisée  que des opérations de harcèlement.

Tout cela n'est pas très encourageant.

Nous aurions cependant tort de désespérer.

Car il n'est pas que chez nous que les salariés cessent le travail : les garçons d'ascenseur du Palais de Buckingham débrayeront aujourd'hui.

Ils veulent une augmentation de salaire. Et Sa Majesté devra monter les escaliers à pied.

Où allons-nous, seigneur,  si les grèves gênent jusqu'aux grands de ce monde ?  Il ne leur restera plus qu'une solution : c'est de se croiser les bras eux-aussi.

Ce jour-là ... comme disait Juvénal :" Alors privées de rois, les âmes allaient joyeuses..."

Mineurs en grève dans les houillères du Nord-Pas-de-Calais en 1948

Mineurs en grève dans les houillères du Nord-Pas-de-Calais en 1948

Mineurs grévistes en 1948

Mineurs grévistes en 1948

 L'histoire ne s'arrêta pas à la fin des années 40.  On peut même dire qu'elle s'est terminée en septembre 2016, pour preuve ces faits de réhabilitation des grévistes qui sont passés quasi  inaperçus dans le flux continu de l'actualité :  https://fr.wikipedia.org/wiki/Gr%C3%A8ve_des_mineurs_de_1948

En 1981, une loi d'amnistie permet aux mineurs grévistes de retrouver « des droits qui leur avaient été ôtés : droit à l’allocation-chômage, droit à la retraite ».

En mars 2011, la cour d'appel de Versailles donne raison aux mineurs et reconnait le caractère discriminatoire et abusif du licenciement de 17 mineurs et employés de la société publique Charbonnages de France. Elle accorde à chacun 30 000 euros d’indemnités pour licenciement nul. Mais, Christine Lagarde, alors ministre de l'économie et des finances, saisit la cour de cassation qui, en octobre 2012, casse l’arrêt, estimant que les faits sont prescrits.

Mais en 2013,Pierre Moscovici, ministre de l’Économie, octroie finalement les 30 000 euros d’indemnités pour les 17 familles.

En octobre 2014, à l'issue de la projection du documentaire L'honneur des gueules noires, Christiane Taubira, garde des Sceaux, précise les modalités d'un amendement reconnaissant le caractère discriminatoire et abusif du licenciement pour faits de grève subi par ces mineurs au projet de loi de finances pour 2015. Ce texte figure à l'article 100 de la loi de finances pour 2015. Le 28 septembre 2016, le président de la République François Hollande réintègre dans leurs grades militaires quatre mineurs grévistes de 1948 lors d’une cérémonie au palais de l'Elysée.

Pour aller plus loin, on peut consulter  les articles récents suivants:

http://www.lexpress.fr/culture/livre/germinal-la-grande-greve-des-mineurs-de-1948_1534920.html

http://www.liberation.fr/societe/2014/07/24/les-vies-brisees-des-mineurs-grevistes-de-1948-au-grand-jour_1069834

http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/10/27/la-reparation-pour-les-mineurs-grevistes-de-1948-sera-de-30-000-euros-chacun_4513263_3234.html

http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/rue89-rue89-culture/20140316.RUE2577/la-grande-greve-des-mineurs-de-1948-plus-noir-dans-la-nuit.html

Merci pour votre intérêt, et à bientôt !

Commenter cet article