Et Chelsea ?

Publié le par Claude Léa Schneider

Et Chelsea ?

Et Chelsea ?

C’est bien connu, rien de tel pour réveiller la plupart des hommes à table que de parler football, surtout en fin de soirée, et  surtout s’ils ne s’attendent pas à ce que vous en parliez.

Ne commettez pas l’erreur de Brigitte Macron, en pleine campagne électorale à la télé, qui voulant dire au futur président  de la suivre  pendant qu’il était penché sur son téléphone,  s’est entendu répondre : « Attends ! je regarde les résultats du foot … » A quoi elle lui a rétorqué « Mais viens, on s’en fout ! »

Non, on ne s’en fout pas ! Non la plupart ne s’en footent pas !

Et Chelsea ?

Donc, en fin de repas, quand la conversation commence à stagner ou  à prendre un dangereux virage politique parce qu’un de vos convives demande  si l’hologramme de Mélenchon a aussi été amené à comparaître devant le  tribunal de  Bobigny,  ayez l’art de changer de sujet,  relancez élégamment la conversation sur le foot  et  dites :  « Et Chelsea ? »

Vous remarquerez que je n’ai pas choisi ce club au hasard. Dites « Et Chelsea ? » pour voir : sentez qu’aussitôt un sourire tout à fait charmeur se dessine sur votre visage. N’oubliez pas que pour sourire, 17 muscles doivent travailler simultanément, les muscles zygomatiques majeurs et mineurs sont activés pendant que le muscle risorius, qui abaisse le coin des lèvres, est inhibé : la chose n’est donc pas à prendre à la légère.

Dites « Et Chelsea ? »  et les commissures de la bouche  s’étirent, les pommettes remontent,  vos yeux s’illuminent. Un beau sourire pour le 500e anniversaire  de Léonard de Vinci, ça ne se refuse pas.

Et Chelsea ?

C’est  beaucoup mieux que « cheese », certes efficace, mais qui laisse quand même un petit  goût de fromage dans la bouche, or vos convives sont justement en train de déguster votre délicieuse mousse au chocolat.

Ou que « ouistiti-sex » qui tire bien sur le grand zygomatique, mais j’aime autant vous dire qu’ à STATION SIMONE, on est  résolument contre tout  harcèlement zoophile !

Donc « Et Chelsea ? » le « tch » fait t’chic, le « el » s’envole et « sea » … sea, sex and sun ! bien sûr !  

En matière de foot c’est quand même beaucoup plus sexy  de lâcher  : « Et Chelsea ? »  que de dire « Autrefois les Canaris jouaient  à Saupin  et puis après  ils ont joué  à la Beaujoire» !

Saupin fait illico penser à Sopalin, et vous voilà avec un Sopalin  en train de nettoyer la Beaujoire la bauge que les enfants et leurs copains ont laissée au goûter sur la table  de la cuisine ! A moins que vous  ne préfériez récurer l’évier à l’Ajax d’Amsterdam !

Et Chelsea ?

Sachez aussi dire « Et Chelsea ? », prenez un ton enjoué, en manifestant de l’intérêt mais sans trop en faire. Ne vous croyez pas obligée de le dire d’un ton grave, inquiet, passionné, style Orgon de retour chez lui, demandant à sa femme: « Et Tartuffe ? »  (même ton tragique) : « Et Chelsea ? ». Non ! ne tuez pas l’effet. Si vous tenez à Molière, restez plutôt dans le registre d’Agnès dans L’École des Femmes,  ingénument dites : « Le petit chat est mort. Et Chelsea ? »

Et Tartuffe ?

Et Tartuffe ?

Effet beaucoup moins garanti avec d’autres clubs, exemple : « Et le  Chkalovets Novosibirsk ? »  Je vous déconseille ce club :  Chkalovets Novosibirsk : vous n’éviterez pas le chachlik de langue, surtout si vous avez forcé sur la vodka à l’apéritif. Pour les mêmes raisons, évitez le Borussia Mönchengladbach. Allez-y, essayez pour voir (léger) : « Et le Mönchengladbach ?» ça marche pas aussi bien, hein ?!

Et Chelsea ?

Pour rester dans les clubs allemands, c’est difficile à table si vous dites : « Et le FC Schweinfurt ? »  :  Schweinfurt ! avec un sourire carnassier, Schwein :  le porc en allemand !  « Balance ton porc » mais ne balance pas ton FC Schweinfurt ! attention, vous risquez d’indisposer un de ces les messieurs qui se sentira secrètement visé,  vos hôtes vont se demander si c’est du lard ou du cochon et vous risquez d’écœurer les végans et  les végétariens !

Vous me demandez si c’est plus facile avec le Bayern de Munich  :  « Et le Bayern de Munich ? » oui,  mais Franck Ribéry y a laissé des souvenirs… grammatikeux.  Vos convives, c’est vrai  que chez vous, c’est un endroit qu’ils aiment bien venir,  parce qu’ à votre table les assiettes sont  toujours aussi  pleines à domicile comme à l’extérieur, et ils se sentent énormément très bien chez vous, mais faut pas qu’on exagérez quand même,  parce ce que,  quand  la routourne tourne, elle tourne vite ! et vous risquons d’avoir des ennuis avec la justice et avec le frisc.

Et Chelsea ?

Évitez le « RCC Waterloo » qui a un goût de défaite, surtout pour l’anniversaire  des 250 ans de la naissance de Napoléon ; même chose  avec le « CS Sedan-Ardenne », Sedan ! pour les 150 ans de la guerre franco-prussienne ! un peu de d’à-propos historique  !

De même, évitez les « Chamois Niortais » :  des chamois !  à Niort !!!

A éviter absolument,  les noms de club qui plombent tout de suite l’ambiance:  tous les ASPTT, « ASPPT », PTT, on se croirait au XXe siècle ! 

Pas le PSG non plus, trop dangereux :  il n’ y a qu’à voir comment les riverains autour du Parc des Princes  barricadent  les  appartements  au rez-de-chaussée, les jours de match …

et puis pas  le Dijon FCO, pru-den-ce …

Et Chelsea ?

Mais déjà on me fait signe en régie que je n’ai pas droit à du temps additionnel pour cette chronique !!! Par Toutatis et par Tottenham !  si tous ces noms de clubs de foot vous ont donné  mal à la tête, prenez  donc un comprimé d’aspirine  Bayer Leverkusen !

Claude Léa Schneider- Septembre 2019

Et Chelsea ?

Publié dans Chroniques, Station Simone

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article