La St Valentoys-Plastique bernant 4

Publié le par Claude Léa Schneider

La St Valentoys-Plastique bernant 4

Peut-être avez-vous récemment fêté la St Valentin ? Non ? Alors il n’est pas trop tard pour fêter la St Valentoys. C’est plus simple : il n’ y a pas besoin d’être deux ! C’est un conseil de Plastique bernant et ça va planer pour vous.

Contrairement à ce que suggère le titre, je ne vais pas me livrer dans cette chronique à un exercice solitaire. Mais avant de vous faire participer, révisons nos classiques. Rappelez-vous le dialogue célèbre dans le conte de Charles  Perrault :

Barbe-bleue:

 « Anne, ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir ? 

A quoi Anne répond :« Je ne vois rien que le soleil qui poudroie, et l’herbe qui verdoie. »

Cette chronique étant inspirée par les pages 105 -106 du catalogue de Printemps de la Vitrine magique,  je vous propose d’adapter la question  en  plaçant  « vibro » devant le 2e Anne, ce qui donne  « Anne, vibromasseur Anne, ne vois-tu rien venir ? »    A quoi Anne va se charger de répondre.

La St Valentoys-Plastique bernant 4

Au 18e siècle, on considérait que les huîtres étaient tellement aphrodisiaques qu’on les dégustait uniquement entre hommes, comme dans  « Le déjeuner d’huîtres »,   de Jean-François de Troy (1735)  un des rares tableaux où l’on voit sauter un bouchon de champagne.

 

Apparemment ça marche beaucoup moins bien avec le  double-burger-frites-mayonnaise-soda puisque un article du Courrier international se demande pourquoi les jeunes font si peu l’amour alors que beaucoup de tabous sexuels sont tombés dans nos sociétés et pas seulement occidentales.  Cette chute des rapports amoureux  serait même une « récession mondiale » !

« Anne, vibromasseur Anne, ne vois-tu rien venir ? »

« Je ne vois rien que  l’amour qui  se fossoie et la société qui merdoie. » 

https://www.courrierinternational.com/article/enquete-cinq-raisons-pour-lesquelles-les-jeunes-font-si-peu-lamour

La St Valentoys-Plastique bernant 4

Pourquoi ?

Nombreuses hypothèses : les sites et jeux vidéo porno, l’usage de Tinder, l’augmentation du stress, la cohabitation  prolongée chez les parents, la précarité économique, les  sextoys,  jusqu’aux œstrogènes présents dans l’environnement à cause des plastiques : merci Plastique bernant !  Nombreux seraient les jeunes hommes  qui ne  voudraient pas  nouer une relation amoureuse  à cause, je cite, des « exigences imparfaites ou inattendues des relations avec les femmes. » !

« Anne, vibromasseur Anne, ne vois-tu rien venir ?"

« Je ne vois rien que  les sentiments  qui se fourvoient  et le plastique qui se déploie ».

 

https://www.courrierinternational.com/article/vu-dallemagne-pour-les-millenials-le-bonheur-est-la-maison

La St Valentoys-Plastique bernant 4

Je vois aussi une vidéo tournée dans un jardin public. Un homme plutôt jeune pousse devant lui un fauteuil roulant  dans lequel est assise une très jolie jeune femme. Le couple s’approche d’un banc libre. L’homme prend la jeune femme dans ses bras, l’installe sur le banc, s’assoit à côté d’elle, l’enlace amoureusement. Zoom : la jeune femme est vraiment ravissante. Très gros plan : c’est une androïde ! L’homme explique que l’IA ne permet pas encore à sa compagne de marcher comme un humain, mais qu’elle est tout de même beaucoup moins contrariante qu’une vraie femme !

 « Anne, vibromasseur Anne, ne vois-tu rien venir ? »

« Je vois une étude sérieuse  menée en 2017 qui dit  « qu’un quart des 18-34 ans préféreraient sortir avec un robot dans le futur »   Ah bon ?!!!

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/nouveau-monde/nouveau-monde-dans-le-futur-lamour-algorithmique_3556279.html

https://www.parismatch.com/Actu/Insolite/Un-Chinois-s-est-marie-avec-son-robot-humanoide-1225544

https://www.parismatch.com/Actu/Insolite/Un-Chinois-s-est-marie-avec-son-robot-humanoide-1225544

Vous me direz que ces phénomènes touchent en majorité de jeunes hommes.  Vraiment ?

- « Anne, vibromasseur Anne, ne vois-tu rien venir

« Je ne vois rien que  les sentiments  qui se dévoient  et le moi qui s’apitoie ».

- Je vois la photo  d’une auto-mariée.

- Comment ça, Anne,  une « auto-mariée » ? une mariée en auto ? !

- Non, une jeune femme qui vient de célébrer son auto-mariage.

Voilà ce qui arrive quand on habille les petites filles en princesse kitch rose girly  et qu’on les fait rêver au prince charmant  qui n’existe pas : elles se revendiquent plus tard « célibataires exigeantes »-quel horrible slogan pour un  site de rencontres ! - qui font fuir  d’autres  célibataires,  épouvantés par leurs exigences. Et dans leur désespoir solitaire, elles s’épousent elles-mêmes !

La St Valentoys-Plastique bernant 4

- « Anne, vibromasseur Anne, ne vois-tu rien venir

« Je ne vois rien que des égocentrés qui larmoient et des petits malins qui festoient. »

Il y a en effet une dizaine d’années que des petits malins ont inventés l’auto-mariage : pas besoin de publication de bans,  ni de mairie, ni d’église ni d’aucun culte, si ce n’est le culte de soi-même. Je dis « petits malins » parce que qui dit mariage dit dépenses  qui rapportent aux prestataires, et en Europe, au Japon et aux États-Unis, il y a des stages –grassement payés aux petits malins qui les organisent- de préparation à l’auto-mariage.  Et je n’en doute pas : il faut se préparer à supporter pendant des années la vision terrifiante de son selfie solitaire, habillé en meringue, encadré dans le salon !

 « C’est pathétique » comme l’analyse  l’écrivaine franco-suisse Nicole Giroud  sur son site « Papiers d’arpèges ».

https://nicole-giroud.fr/lauto-mariage-pathetique-et-revelateur-5021

"Automariage" photo Courrier International

"Automariage" photo Courrier International

« Anne, vibromasseur Anne, ne vois-tu rien venir ? »

« Si, je vois venir dans tout ça d’insidieuses  stratégies d’évitement de l’Autre,  cet –te Inconnu-e  qui fait peur ! Et des profiteurs qui exploitent cette peur. »

Car apparemment c’est l’absence de réalité qui plaît ! d’où l’engouement érotique  pour les fourrures pastel, les licornes, les oreilles d’animaux et les vibromasseurs turquoise et vert fluo, comme dans le catalogue de la Vitrine Magique entre le range-télécommandes en plastique et l’oie de jardin en polyrésine, qui fait coin coin !

La St Valentoys-Plastique bernant 4

Et toi, Plastique bernant, qu’est-ce que tu me conseilles ?

 Eh bien en attendant  les lendemains qui chantent l’amour algorithmique, commande-toi vite chez Hubert Jelivretou, un jeu vidéo « de charme », quelques toys en plastique, une pizza au gingembre et passe une bonne St Valentoys , seul-e sous ta couette !

Comme disait Claire Bretécher, qui nous a quittés tout récemment (mon idole absolue, je ne m'en remets pas ...)  dans  un dessin de sa série Agrippine :

 

Retrouvez très vite cette chronique  dans le dernier BCG sur Station Simone :

https://www.stationsimone.fr/accueil

 

Et ensuite en podcast : https://www.stationsimone.fr/la-galerie

à bientôt !

 

Publié dans Chroniques, Station Simone

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article