MARK TWAIN : CETTE MAUDITE RACE HUMAINE

Publié le par Claude Léa Schneider

MARK TWAIN : CETTE MAUDITE RACE HUMAINE

Aujourd’hui un  Coin de la page  de STATION SIMONE en forme de devinette.

Bon d'accord, il y a le titre et la couverture en photo, mais inutile de tricher, pour votre plaisir, essayez de jouer le jeu...

Qui donc a écrit : « L’homme est l’animal religieux. Il est le seul animal religieux. Il est le seul animal à détenir la vraie religion, même plusieurs. Il est le seul animal qui aime son prochain comme lui-même  et qui lui tranche la gorge si sa théologie n’est pas correcte. » ? Si vous me répondez  :  Ouh , ça commence fort avec les événements  récents, c’est un éditorialiste  qui  a écrit ça sur Twitter ?… Je vous réponds :  pas du tout !

 

Qui a écrit  « L’égalité entre les hommes  et les femmes n’a jamais été reconnue par aucun peuple, ancien ou moderne, civilisé ou sauvage. «  « Les hommes ont leurs harems, mais imposés par la force, privilégiés qu’ils sont par des lois atroces établies sans la moindre concertation avec l’autre sexe » ?  Si vous me répondez : Ah !  à tous les coups, ça, ça sort d’une revue  féministe, genre Causette, c’est pas ça  ? Je vous réponds :  pas du tout !

MARK TWAIN : CETTE MAUDITE RACE HUMAINE

Qui donc peut avoir écrit que l’homme descend du singe, au sens propre, c’est-à-dire qu’il est tout en bas de la chaîne animale,  parce que  « de tous les animaux, l’homme est le seul à être cruel » et  le plus sciemment destructeur  de ses semblables  et de son environnement ?  Si vous me répondez :  Un maire ou un député écolo ? Je vous réponds :  pas du tout !

 

Qui dénonce  les travers de notre société, son refus de voir la réalité sociétale et  son « l’hypocrisie verbeuse » ? Si vous me dites :  j'chais pas : Debord ? Bourdieu ? Je vous réponds :  euh ...en effet, certainement , mais c'est  une autre réponse que j'attends. 

 

Qui dénonce notre anthropocentrisme,  l’absurdité de nos comparaisons animalières  linguistiques, en toute méconnaissance des vrais comportements animaux ?   Vous me dites : Ah alors là, je ne suis pas bête comme une oie quand même !   à tous les coups, c’est  encore un de ces ouvrages antispécistes,  ces gens-là, je vais vous dire (chut  : c’est  une secte !) Je vous réponds :  pas du tout !

MARK TWAIN : CETTE MAUDITE RACE HUMAINE

Qui prend le risque de régler son compte à ce qu’on nomme « patriotisme » ?  Non,  mais vous allez arrêter  avec vo

s tracts d’extrême gauche ! ?

C’est un même auteur qui a écrit tout ça, et dans un même livre!  Qui c’est ?  Inutile de donner votre langue au chat ?  Il n’en voudra pas : en ce moment il dort sur le canapé, vous allez le déranger.

 

Eh bien, toutes ces idées ont été exprimées  en 1887 par Mark Twain dans :  Cette maudite race humaine.  Twain qu’on connaît davantage pour Tom Sawyer ou Huckleberry Finn, du moins dans leur « version  édulcorée ou dysneyfiée » comme l’écrit Nancy Huston –  s'il vous plaît !  - dans la préface ce petit livre de 80 pages décapantes qui va vous réveiller  si le reconfinement vous  avait  rengourdi-e.

 

Twain y manie l’ironie à travers 5 chapitres très courts dont ; la naissance des espèces et de l’homme  dans une géologie hilarante de la création du monde. Ironie  constructive qui nous remet  avec humour  à notre  juste place dans l’univers.  Une saine lecture !

Ça  s’appelle Cette maudite race humaine, de Mark Twain,  traduit de l’américain par Isis von Plato et Jörn Cambreleng, préface de Nancy HUSTON,  Actes Sud Babel, mai 2020, 5,80€.

Mark Twain en 1895 par Napoléon Sarony.

Mark Twain en 1895 par Napoléon Sarony.

NOTA BENE : En cherchant d’autres titres de Mark Twain, j’ai découvert  Le soliloque du roi Léopold. Il s’agit d’une satire sur le  roi Léopold II, roi des Belges et Souverain du Congo,  dit « le roi bâtisseur » -tu parles ! -qui a régné de 1865 à 1909,  dont on déboulonne aujourd’hui les bustes et les statues, ce qui n’est pas un tort, vu qu’il est responsable de crime contre l’humanité :  10 millions de morts  et des milliers de petites mains du caoutchouc  tranchées vif . Ce que dénonçait déjà  Mark Twain, et d’autres de ses contemporains, comme  Sir Arthur Conan Doyle, mais qu’on a feint pudiquement de ne pas vraiment savoir  jusqu’à aujourd’hui.

Statue de Léopold II peinte en rouge sang ... (Photo Deutsche Welle)

Statue de Léopold II peinte en rouge sang ... (Photo Deutsche Welle)

 Du  Soliloque du roi Léopold de Mark Twain, il  existe 2 éditions et 2 traductions. Je ne saurais vous en recommander une, vu que je n’en ai encore lu aucune. Mais si vous en avez une à me conseiller, dites-le moi s'il vous plaît sur ce blog.  A bon échangeur d’un Coin de  la  page, salut !

MARK TWAIN : CETTE MAUDITE RACE HUMAINE
MARK TWAIN : CETTE MAUDITE RACE HUMAINE

Le Coin de la page est une émission de STATION SIMONE, votre web radio sur laquelle vous pourrez retrouver prochainement cette chronique.

 

MARK TWAIN : CETTE MAUDITE RACE HUMAINE
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article