Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Désolé/e -Pas de souci !

Publié le par Claude Léa Schneider

Club Sandwich du 25 septembre 16.

Club Sandwich du 25 septembre 16.

Retrouvez le podcast de l'intégralité du Club Sandwich du dimanche 25/09, une émission de Christophe, animée par lui, avec Tristan, Julie, Sylvain et ma fraise (tagada) ici :

http://radio-cultures-dijon.com/wp-content/uploads/Club%20Sandwich%20-%20Dimanche%2025%20septembre%202016.mp3

Un jeune homme (vraiment) désolé

  • Imagine un peu : tu es un jeune homme de 18 ans, tu t’appelles Frédéric, tu es en conflit permanent avec un père violent qui pèse 120 kg et qui tape sur tout ce qui bouge.
  • Il t’a empêché de faire les études de ton choix. Pourtant tu es très doué.
  • Côté cœur, tu préfères les garçons, tu n’as pas choisi, c’est comme ça. Mais impossible d’en parler. Tu te sens très seul.
  • Alors, quand tu rencontres Hermann, ce jeune officier de 26 ans, vous projetez tous les deux de vous enfuir en Angleterre, où tu as de la famille.
  • Mais trop tard ! Ton père l’apprend. Et qu’est-ce qu’il fait ? Il fait décapiter Hermann et il t’oblige à regarder !
  • Ton père voulait te rendre insensible, ça n’a pas marché. Tu es profondément affligé de la mort injuste d'Hermann dont tu te sens responsable : ton cœur est dévasté, désolé.
Exécution de H.Hermann von Katte devant le futur Frédéric II, 1730.
Exécution de H.Hermann von Katte devant le futur Frédéric II, 1730.

Sans-souci.

  • Plus tard tu aboliras la torture et tu feras construire à Postdam, près de Berlin, une jolie résidence d’été dans les vignes, que tu appelleras Sans-Souci. Parce que les soucis, tu connais ! Tu es le roi Frédéric II de Prusse.
  • Et comme l’a écrit ton ami Voltaire :

« Dans Sans-Souci certain roi renommé

Fut de soucis quelquefois consumé. »

  • Ce petit prologue pour rappeler que souci et désolé ont été des mots au sens très fort.
  • Où est-ce que je veux en venir ? À notre tic de langage favori : D-PDS / Désolé-Pas De Souci qui, par glissements sémantiques successifs, est devenu le degré zéro de l’engagement personnel.
Postdam, château de Sans-Souci.
Postdam, château de Sans-Souci.

Désolé/e

  • Je m'explique :
  • Désolé signifie qu’on est très peiné, fortement contrarié.
  • Si je dis : Je suis désolé de vous avoir fait attendre, l’emploi de « Je suis », -pronom et verbe- marquent un engagement, je dois faire l’effort d’une phrase pour formuler une explication, une excuse, et je montre que j’ai des scrupules et que je vous prends en considération.
  • Mais remarquez que dans notre « désolé » tout court, le pronom personnel et le verbe ont aussi disparu ce qui vous met devant le fait accompli :
  • - Désolée, Julie, j’ai mangé toutes tes fraises Tagada !
  • Si j’arrive très en retard en disant seulement « Désolée » : ça me dédouane, ça glisse avec désinvolture, ça sous-entend : je n'ai pas à te fournir d’explication et d’ailleurs je me fiche des conséquences et de ce que tu peux penser de moi.
  • Comme dans ce texto véridique reçu récemment par une amie de son voisin alors qu’elle revenait de voyage : « Oups, désolé, j’ai oublié de donner à manger à ton chat pendant que tu étais partie en vacances. ». Point. Aucune considération pour le chat qui a jeûné une semaine !
Oups ! Désolé ...
Oups ! Désolé ...

Pas de souci !

  • Maintenant, si je dis ya pas de problème ça veut dire d’abord que j’ai envisagé qu’il pourrait y en avoir un, mais que cela ne pose pas de difficulté et que je sous-entends quelque chose comme ne t’inquiète pas, te fais pas de bile, c’est une formule destinée à te rassurer.
  • Mais si je te dis y a pas de souci, ça va te rassurer, mais ça va aussi me rassurer moi, parce que je n’aurai pas à me formuler mentalement quel problème ou scrupule il pourrait y avoir. C’est un cliché rassurant pour tout le monde.
  • Et puis tiens je supprime même le ya, allez : Pas de souci ! une vraie formule magique qui me désengage totalement.
  • Pas de souci pour remplacer le « oui » des gars pas vraiment concernés.
  • -Monsieur Narcisse, voulez-vous prendre pour épouse Melle Rose ? – Pas de souci !
Désolé/e -Pas de souci !

D-PDS : la formule magique

  • En tandem avec Désolé, D-PDS : ya plus de pronom, ya plus personne, tout le monde s’en fout ! ça enlève de l’importance à ce qui pourrait, ou devrait, en avoir.
  • D-PDS, idéal pour les événements de la vie et les relations diplomatiques. Je vous le recommande. Quelques exemples :
  • - Désolé/e, je te quitte !–Pas de souci ! sous-entendu : j’m'en tape !
  • - Désolé/e en reculant la voiture dans ton garage, j’ai écrasé ta belle-mère !- Pas de souci ! Elle gênait, alors…
  • - Désolé, j’ai détourné 800 millions d’euros, que j’ai planqués dans une banque des îles Club Sandwich !Pas de souci ! t’as qu’à jurer le contraire à l’Assemblée.
  • Allo Jean-Claude (Junker) ? C’est Viktor (Orban) désolé, je ferme mes frontières aux migrants !- Pas de souci ! on les laisse crever.
  • - Désolé, j’ai annexé la Crimée, parce que je considère que c’est un territoire russe !- Pas de souci ! Mais c’est quand même un viol du droit international, faudra pas recommencer, hein ?
  • - Désolée, Christophe, je m’arrête là parce que j’ai eu la flemme de chercher autre chose pour terminer ma chronique.
  • PAS DE SOUCI !

*********************************************************

Et pour terminer les 2 livres de Fabio GEDA que je vous ai brièvement présentés, mais chaudement recommandés.

Une courte vidéo sur l'histoire vraie racontée dans le livre "Dans la mer il y a des crocodiles" ici: http://www.lianalevi.fr/f/index.php?livre_id=401&sp=liv

Désolé/e -Pas de souci !
Désolé/e -Pas de souci !

Et pour terminer en musique.

Publié dans Chroniques

Partager cet article

Repost0

Gaspillage alimentaire

Publié le par Claude Léa Schneider

Gâchis dans une assiette.
Gâchis dans une assiette.

Un bémol dans le dièse #

  • Je ne dirais jamais assez à quel point je suis fière de faire partie du Club Sandwich, ce club de gens cultivés qui ne confondent pas :

  • Émile Zola avec gorgonzola
  • Bacon avec le bacon
  • Paganini avec un panini,
  • Mozart est là ! avec mozzarella
  • Et le vert Véronèse avec le jaune mayonnaise.
  • Et je me réjouis aujourd'hui de la présence de Sylvain et de son esprit sagace.
  • Comme dit Thierry, un ami commun, Sylvain aime bien parsemer ses messages de hashtag ou mot-dièse. Alors en son honneur, j'ouvre mon Almanach à la "lettre" hashtag #
  • Et ça tombe bien parce que je vais mettre un bémol dans le mot-dièse !
Vert Véronèse : détail du Repas chez Lévi,1573.
Vert Véronèse : détail du Repas chez Lévi,1573.

#CestLaCata

  • Comme vous le savez, depuis le 8 août dernier on a déjà épuisé une année de ressources de la planète et on vit à crédit alimentaire. #CestLaCata
  • À l'échelle de la planète, 1/3 des aliments produits pour la consommation humaine- soit plus d'un milliard de tonnes par an- est perdu ou gaspillé. Ce sont les pays riches qui gaspillent le plus : un Européen jette en moyenne 123kg de nourriture par an. Et comme nous tous, autour de cette table, nous n’entrons pas, bien sûr, dans cette statistique, ça vous laisse imaginer tout ce que jettent les autres ! Mais tout de même #MeaCulpa
Gaspillage alimentaire

#Dirladada

  • Ceux des générations qui nous ont précédés et élevés ne jetaient rien, et pour cause : ils avaient crevé la dalle pendant les guerres mondiales #Rutabaga
  • Pourtant, c’est vrai, il y a un siècle et demi, dans La Vie parisienne d’Offenbach, on chantait « Je veux m’en fourrer jusque-là », mais c’était le rêve d’une France à 80% rurale dont l’ordinaire était parfois sommaire #CestDuRata
  • Un siècle après, Les Bronzés de Patrice Leconte, découvraient l’abondance, la sur-consommation et les vacances-club et chantaient « Ya du soleil et des nanas, On va s’en fourrer jusque-là » #Dirladada.
Gaspillage alimentaire

#TulMangerasPas

  • Et la faute à ces petits-déjeuners buffet où on ne dit bonjour à personne et où l’on se sert à volonté, quitte à en laisser la moitié dans son verre ou sa tasse #CestMonKawa
  • Et que j’t’empile sur l’assiette croissants, tartines, gâteaux et confiture #TulMangerasPas
  • Et la faute à ces buffet-repas-service-compris-payés-d’avance-j’en-veux-pour ma-thune-tant-pis-pour-le-partage-et-la-convivialité ! #LeTarama, #Empanada, #JprendsDuFoieGras, #Carbonara, #LaMoussaka, #Chipolata, #LaPaella #LaSauceNantua #CaféLiégeois #CestDuNougat, #ToutChocolat, #CestPourLeChat ! #TeFousPasd’Moi !
Gaspillage alimentaire

Brunch des Halles

  • Cet été j’ai déjeuné 2 fois au Brunch des Halles. Certains diront que 25€ sans les vins, ce n’est pas à la portée de tous. Oui, c’est vrai. Mais la qualité y est, et la quantité aussi. Comprenez-moi : on ne reproche à personne de faire un repas très copieux et de "s’en fourrer jusque-là". Bien sûr que non ! Personnellement, je peux faire un repas uniquement de gâteaux. Entrée : tarte au citronmeringuée, plat : figue pâte d’amande crème pâtissière, dessert : éclair au cassis. #Ensuit’Zumba

Taxer les restes dans l'assiette ?

  • Mais on n’en laisse pas, quoi ! On se sert en proportion de ce qu’on peut manger et on finit son assiette. Ce sont les jeunes enfants qui, comme disait ma grand-mère, ont les yeux plus grands que le ventre.
  • Il y a déjà des restaurateurs en France et un peu partout en Europe qui taxent les restes dans l’assiette. C’est sans doute un peu radical. Mais c’est pour faire prendre conscience que la nourriture ne doit pas finir à la poubelle.
Gaspillage de pain.
Gaspillage de pain.

#FautChangerça !

  • C’est ce qui a gâché mon plaisir au Brunch des Halles. C’était présenté sous forme de buffets. On était servi. Mais pas pour tous les plats. J’ai vu trop de verrines à peine entamées, de tranches de viande délaissées, de desserts à demi grignotés, et de morceaux de pain abandonnés.
  • Et quand, à la fin des trois services, sur les coups de 15h sont arrivés des gens pour qui 25 € c’est une somme, qui regardaient s’il n’y aurait pas pour eux, un petit quelque chose, et qui voyaient tous ces restes accumulés dans les assiettes sales, eh ben j’ai eu honte !
  • Parce que ça veut dire J’me sers, j’me fiche des autres, #TenAurasPas
  • Alors s’il vous plait, l’année prochaine, organisateurs et restaurateurs, refaites le Brunch des Halles, mais trouvez un système pour que les gens ne gaspillent pas toute cette excellente nourriture. #FautChangerça !
Gaspillage alimentaire
  • C'était ma Feuille de salade dans le Club Sandwich du dimanche 18 septembre 2016, animé par Christophe, avec Sylvain, Florian, Édouard et moi-même.
  • Le podcast complet et de bonne humeur est ci-dessous :

http://radio-cultures-dijon.com/wp-content/uploads/Club%20sandwich%20-%2018%20septembre%202016.mp3

  • A bientôt !
Gaspillage alimentaire

Publié dans Chroniques

Partager cet article

Repost0

Thierry Juffard violoniste

Publié le par Claude Léa Schneider

Le violoniste Thierry Juffard.
Le violoniste Thierry Juffard.

Vita appassionata

  • Être violoniste c'est exercer un métier physique à l'emploi de temps surchargé, c'est que révèle l'interview que Thierry Juffard m'avait accordée en février sur Radio Cultures Dijon.
  • Vous avez raté l'émission ou sa rediffusion lundi dernier ? Ecoutez-la : Thierry Juffard est un passionné ! Vous trouverez le podcast en fin d'article.
  • Sur cette page, tous les liens de l'émission, les photos et des suppléments actualisés !
  • Rappelons que Thierry Juffard est soliste des seconds violons de l'Orchestre Dijon Bourgogne et de l'Orchestre Victor Hugo Franche-Comté et violoniste de plusieurs formations de musique baroque, dont Secolo Barroco qu'il a créée. Il est aussi très actif dans toutes sortes de pratiques musicales sur tout le territoire de la région Bourgogne Franche-Comté.
  • Pour tout savoir des programmes 2016-2017 des 2 orchestres, c'est ici :

http://www.orchestredijonbourgogne.fr/downloads/pdf/ODB_16-17_programme_BAT.pdf

Orchestre Victor Hugo Franche-Comté http://www.ovhfc.com/

"Orchestre Dijon Bourgogne" et "Orchestre Victor Hugo Franche-Comté""Orchestre Dijon Bourgogne" et "Orchestre Victor Hugo Franche-Comté"

"Orchestre Dijon Bourgogne" et "Orchestre Victor Hugo Franche-Comté"

Les Archives départementales de la Côte d'Or, 8 rue Jeannin à Dijon.
Les Archives départementales de la Côte d'Or, 8 rue Jeannin à Dijon.

Classique, baroque, mais pas que

  • Thierry Juffard travaille également avec des associations et des institutions dont il partage l'éthique et le projet culturel.
  • En particulier l'association Arteggio -basée à Moloy et très dynamiquement menée par Véronique Guitton- association dont l'objectif est de "créer une dynamique culturelle pour rendre accessible des projets artistiques variés à un large public " et qui organise spectacles, concerts, conférences et expositions en Bourgogne, Franche-Comté, Champagne-Ardennes et à Paris.
  • Pour tout savoir sur Arteggio, c'est ici : http://www.arteggio.org/
  • Thierry Juffard participe à de nombreux concerts aux thèmes variés donnés aux Archives départementales de la Côte d'Or, dont l'actuel directeur, Edouard Bouyé, a très à cœur de faire rayonner la richesse patrimoniale.
  • Vous avez une représentation un peu poussiéreuse du mot "archives" ? Eh bien, consultez ce site et vous serez surpris ! http://www.archives.cotedor.fr/cms/home.html
Photo violon des tranchées http://www.bienpublic.com/edition-dijon-ville/2016/01/08/paroles-et-chansons-de-poilus
Photo violon des tranchées http://www.bienpublic.com/edition-dijon-ville/2016/01/08/paroles-et-chansons-de-poilus
Photo violon des tranchées http://www.bienpublic.com/edition-dijon-ville/2016/01/08/paroles-et-chansons-de-poilus
Photo violon des tranchées http://www.bienpublic.com/edition-dijon-ville/2016/01/08/paroles-et-chansons-de-poilus
Photo violon des tranchées http://www.bienpublic.com/edition-dijon-ville/2016/01/08/paroles-et-chansons-de-poilus

Photo violon des tranchées http://www.bienpublic.com/edition-dijon-ville/2016/01/08/paroles-et-chansons-de-poilus

Assurer la relève auprès des jeunes

  • Pour construire un public de mélomanes qui saura apprécier et transmettre la musique classique, il faut assurer la relève auprès des plus jeunes.
  • Thierry Juffard mène conjointement une carrière de Professeur de violon au CRR (Conservatoire à Rayonnement Régional) de Dijon.
  • Vous en saurez davantage ici : http://www.dijon.fr/conservatoire-a-rayonnement-regional-de-dijon!0-87/
  • Rappelons que chaque année plus de 2000 élèves sont concernés par les parcours pédagogiques de l'Orchestre Dijon Bourgogne. et également par
  • l'Orchestre des Quartiers (ateliers à la Maison des Quartiers de Fontaine d'Ouche) qui permet chaque année à une vingtaine d'enfants de pratiquer le violon ou le violoncelle par le prêt gratuit d'un instrument, grâce au mécénat la Caisse des Dépôts et le Fond Instrumental Musique et Vin au Clos Vougeot.
  • Le lien est ici :

    http://www.orchestredijonbourgogne.fr/?Actions_artistiques:L%27_Orchestre_des_Quartiers

Fête de la musique 21 juin 2016, Hôtel d'Esterno, TJ, 2e violoniste en partant de la gauche.

Fête de la musique 21 juin 2016, Hôtel d'Esterno, TJ, 2e violoniste en partant de la gauche.

Le plaisir de la direction artistique

  • Thierry Juffard participe à de nombreuses formations musicales, mais il est également directeur artistique de L’Ensemble Secolo Barocco, pour le plaisir d'avoir un ensemble "à soi".

https://www.facebook.com/SecoloBaroccco/

  • Secolo Barocco est actuellement en résidence au Couvent des Cordeliers, rue Turgot à Dijon, magnifique ensemble architectural, récemment rénové et devenu un Appart'hôtel de tourisme du groupe Odalys.
Photo Couvent des Cordeliers http://www.bienpublic.com/edition-dijon-ville/2016/02/08/le-couvent-des-cordeliers-reconverti-en-residence-de-74-appart-hotels
Photo Couvent des Cordeliers http://www.bienpublic.com/edition-dijon-ville/2016/02/08/le-couvent-des-cordeliers-reconverti-en-residence-de-74-appart-hotels
Photo Couvent des Cordeliers http://www.bienpublic.com/edition-dijon-ville/2016/02/08/le-couvent-des-cordeliers-reconverti-en-residence-de-74-appart-hotels
Photo Couvent des Cordeliers http://www.bienpublic.com/edition-dijon-ville/2016/02/08/le-couvent-des-cordeliers-reconverti-en-residence-de-74-appart-hotels
Photo Couvent des Cordeliers http://www.bienpublic.com/edition-dijon-ville/2016/02/08/le-couvent-des-cordeliers-reconverti-en-residence-de-74-appart-hotels

Photo Couvent des Cordeliers http://www.bienpublic.com/edition-dijon-ville/2016/02/08/le-couvent-des-cordeliers-reconverti-en-residence-de-74-appart-hotels

Qu'est-ce que je vais lire ?

Trois idées de lecture en lien avec l'art (références ci-dessus).
Trois idées de lecture en lien avec l'art (références ci-dessus).
Trois idées de lecture en lien avec l'art (références ci-dessus).

Trois idées de lecture en lien avec l'art (références ci-dessus).

Thierry Juffard violoniste

Et enfin, le podcast : http://radio-cultures-dijon.com/wp-content/uploads/Le%20mot%20sur%20la%20main%20-%20Thierry%20Juffard%20violon.mp3

Cet article vous a plu ? Ce blog vous intéresse ? N'hésitez à pas à laisser vos commentaires.

Publié dans Archives

Partager cet article

Repost0

Club Sandwich : politique-fiction ?

Publié le par Claude Léa Schneider

Club Sandwich : politique-fiction ?

Club Sandwich n°1, dimanche 11 septembre 2016. pour écouter l'émission entière sur Radio Cultures, c'est ici :

http://radio-cultures-dijon.com/wp-content/uploads/Club%20Sandwich%20-%2012%20septembre%202016.mp3

Voici ma Chronique personnelle :

Feuille de Salade

  • Cher Christophe, tu as bien raison d’appeler ton émission Club Sandwich, parce que, comme disait Woody Allen « Je ne crois pas à la vie après la vie, mais j’emporterai tout de même un sandwich. »
  • Et puisque que tu m’as donné une place dans ton Club, et je t’en remercie, je vais ouvrir mon Almanach à la lettre S.
  • S comme Septembre
  • S comme Sandwich dans lequel je ne ferai pas le jambon par conviction flexi-végétarienne,
  • Et je laisse le rôle du cornichon à qui veut le prendre.
  • Si tu veux bien, Christophe, je vais faire la feuille de Salade.
Club Sandwich : politique-fiction ?

S comme Suppression des trains de nuit

  • Donc S comme Salade de Saison, avec de la moutarde, parce qu’elle me monte souvent au nez. Et d’ailleurs à propos :
  • S comme SNCF et S comme Suppression, non, ne rêvez pas, la SNCF ne nous annonce par la suppression définitive de ses sandwiches au pain de mie blanchi au sulfate d’alumine, aussi candide qu’une chemisette de présidentiable à son université d’été,
  • Non la SNCF nous annonce, et c’est un vrai désastre, la suppression progressive des trains de nuit ! Si vous n’avez jamais fait un " voyage au bout de la nuit" à travers l’Europe, à 6 ou 7 dans un compartiment, bercé par le bruit du roulement et réveillé par les douaniers suisses, je le fais souvent et je vous assure : vous avez vraiment raté quelque chose.
  • À force de tout sous-traiter, la SNCF nous maltraite, mais "#BlameItOnRocard" !
79 places tout confort.
79 places tout confort.

Grosse économie pour la campagne 2017

  • Alors, si on veut vraiment des économies de transports, j’ai une très importante suggestion à proposer pour la campagne présidentielle.
  • On sait qu’Emmanuel Macron, pour remettre sa démission au chef de l’État, n’a pas pris de taxi, ni même le car, mais le bateau-bus de la RATP. Économie, économie !
  • Je suggère donc aux 51 candidats potentiels à l’élection présidentielle de 2017, qui prônent le rassemblement, de donner l’exemple et de louer un bus unique et commun pour tous leurs déplacements de campagne
  • Et comme il y a maintenant de grands autocars de tourisme très confortables à 79 places, et que Le Journal du Dimanche a recensé 74 postulants à la présidentielle, ça laisse encore 5 places pour des retardataires.
Fraises Tagada !
Fraises Tagada !

Tout bénef pour tout le monde !

  • Économie de l’argent du contribuable, de carburant, de staff, et de frais de campagne
  • Donc pas de dons en deniers douteux de dictateurs déchus
  • Ni de compte en Suisse mais : "#BlameItOnRocard" !
  • Simplification de la carte des meetings avec un circuit commun à tous les candidats, comme le Tour de France,
  • Interventions télé des candidats considérablement raccourcies à un flash quotidien de 3 minutes chacun, donc beaucoup moins de fatigue, ce qui rendra le vainqueur plus frais au moment de prendre ses fonctions à l’Élysée, surtout s’il est déjà d’un âge certain.
  • Caravane publicitaire du Tour électoral avec distribution de casquettes interchangeables, de vestes retournables et de fraises Tagada.
  • Mise à disposition d’une voiture-balai gratuite pour les derniers dans les sondages.
  • Survol de drones et retransmissions télé pour montrer les splendides paysages de nos jolies circonscriptions électorales, donc retombées touristiques assurées.
"Secrets d'isoloirs"
"Secrets d'isoloirs"

Nouvelle série de Stéphane Bern ?

  • Remplacement des commentateurs politiques par Stéphane Bern et sa série Secrets d’isoloirs, avec élection du Plus Beau Bureau de Vote de France,
  • Et pour tout candidat ou candidate qui aura abusé de tournures anaphoriques du style « moi Président », contrôle anti-dopage immédiat.
  • Le soir, à l’étape, devant les caméras : remise du maillot à pois du meilleur menteur et du maillot jaune à celui ou celle qui aura fait le moins de promesses électorales au km.
  • Intérêt certain des chaînes européennes et chute probable du taux d’abstention.
  • Ambiance très cool, style The Beatles Magical Mystery Tour, mais dans la campagne française et sans les drogues, quoique ..
  • Alors chers 79 candidats : ce bus vous attend ! Roll up !

Publié dans Archives

Partager cet article

Repost0

Eh bien dansez maintenant !

Publié le par Claude Léa Schneider

De gauche à droite, Jenny et Patricia dans le studio de Radio Cultures Dijon.

De gauche à droite, Jenny et Patricia dans le studio de Radio Cultures Dijon.

  • Pour son n° de rentrée, Le Mot sur la Main vous dit tout sur la danse contemporaine !
  • Avec Patricia Lamboley, professeure d’EPS au Collège Malraux, missionnée par le Rectorat au service éducatif du Centre de Développement Chorégraphique (CDC),
  • Jenny Biron, collaboratrice de direction et responsable de l’action culturelle au CDC /Art Danse Dijon Bourgogne.
  • et Florian Kerouasse, notre nouveau coordinateur-responsable d’antenne à Radio Cultures Dijon, au dialogue et à la technique.
  • Pour en savoir plus sur Art Danse c'est ici : http://art-danse.org/

Les statuettes fétiches de Patricia

  • Pour entrer dans le vif du sujet, Patricia nous a apporté quatre statuettes de danseuses maliennes (photo) auxquelles elle tient beaucoup.
  • Elle nous dévoile comment ces statuettes lui servent à faire évoluer l'imaginaire de ses élèves.
Les statuettes fétiches de Patricia.
Les statuettes fétiches de Patricia.

"Tout corps peut devenir un corps dansant"

  • Nous faisons d'abord un rapide catalogue des idées reçues sur la danse : "faut être belle", "faut être jeune" , "c’est pas pour les garçons", etc .. clichés que Patricia et Jenny se chargent de déconstruire en expliquant que "tout corps peut devenir un corps dansant".
  • C'est l'occasion d'évoquer le célèbre film Billy Elliot de Stephen Daldry (2000) dans lequel un jeune garçon (interprété par Jamie Bell) qui vit dans une petite ville minière anglaise touchée par les grèves de l'époque Tatcher, persiste à vouloir être danseur, malgré les préjugés attachés à la danse.
Un film (et un spectacle live) à voir et à revoir.Un film (et un spectacle live) à voir et à revoir.Un film (et un spectacle live) à voir et à revoir.

Un film (et un spectacle live) à voir et à revoir.

Philippe Découflé, JO d'Albertville, 1992.
Philippe Découflé, JO d'Albertville, 1992.

Alors, c'est quoi la danse contemporaine ?

  • Patricia et Jenny nous expliquent en quoi la danse contemporaine a commencé à rompre avec les normes depuis le début du XXe siècle en se dégageant de l'idée classique du "beau" pour laisser s'exprimer le corps tout entier, "elle est multiple et en constante mutation."

Un art total !

  • Le grand public a vraiment découvert à quel point l'art chorégraphique contemporain peut être un spectacle total, lors de la cérémonie d'ouverture des JO d'Albertville de 1992, créée et mise en scène par Philippe Découflé.
  • Pour vous faire une idée des formes très variées de la danse contemporaine, consultez donc ce site exceptionnel, un catalogue de plus de 2000 très courtes vidéos de danse !

http://www.numeridanse.tv/fr/

Indispensable : formez les jeunes

  • C'est ce que nous explique Patricia et Jenny, en précisant quels sont leurs rôles respectifs de formation, de diffusion, de communication...
  • Mais je n'en dirai pas plus !
  • Pour tout savoir, écoutez l'émission ! le podcast c'est ici :

http://radio-cultures-dijon.com/wp-content/uploads/Le%20mot%20sur%20la%20main%20-%205%20septembre%202016%20-%20Danse%20avec%20Patricia%20Lamboley%20et%20Jenni.mp3

Une sélection de documents disponibles au CDC, 41 rue d'York à Dijon.
Une sélection de documents disponibles au CDC, 41 rue d'York à Dijon.
Une sélection de documents disponibles au CDC, 41 rue d'York à Dijon.
Une sélection de documents disponibles au CDC, 41 rue d'York à Dijon.

Une sélection de documents disponibles au CDC, 41 rue d'York à Dijon.

Des spectacles à ne pas manquer

  • A l’Opéra Dijon : un des objectifs de cette année et des années à venir, présenter les grands ballets fondateurs de l’histoire de la danse : jusqu’au 15 septembre 16 réservation de spectacles pour les groupes scolaires tarif 5,50 euros par élève.
  • Le CDC Art Danse Dijon Bourgogne propose la Chorégraphe Tatiana Julien et sa compagnie C’interscribo pour une durée de trois ans à partir de janvier 2016.
  • Sa prochaine création Initio, sera accueillie à l'Espace des Arts - Chalon-sur-Saône, dans le cadre d'Instances, le 17 novembre 2016.
  • En novembre, Tristan et Isolde, Salue pour moi le monde chorégraphié par Joelle Bouvier
Une sélection (film, revue, livres).
Une sélection (film, revue, livres).
Une sélection (film, revue, livres).
Une sélection (film, revue, livres).
Une sélection (film, revue, livres).
Une sélection (film, revue, livres).

Une sélection (film, revue, livres).

Dernière minute : il ne faut jamais s'arrêter !

Un reportage d'ARTE de Leonie Kathmann à Berlin sur les membres de la troupe "Dance on" qui ont décidé que la carrière des danseurs ne devait pas s'arrêter à 40 ans, qui "misent sur leur expérience pour se débarrasser de la tyrannie de la performance " et créent de nouveaux spectacles de danse contemporaine.

Le reportage dure 3 mn et on le trouve ici :

Lillies of the Valley, de Jun Miyake, extrait du film Pina, de Wim Wenders (2010).

Publié dans Archives

Partager cet article

Repost0